Bienvenue sur la page des Gabéricois résistants au capteur LINKY

En 1942, Abraham Léon écrivait plus l'humanité progresse et plus son attention se tourne d'abord vers l'outil, puis vers la machine qui multiplie prodigieusement sa puissance productive. D'abord l'outil est l'appendice de l'homme, puis l'homme devient l'appendice de l'outil.
Transposé au XXIe siècle, cela donne : les anciens compteurs nourrissaient l'intelligence de l'homme quant à sa consommation d'électicité, d'eau, de gaz... Les compteurs communicants viennent maintenant lui voler cette intelligence.

Après Jean Rostand, nous proclamons donc que l'obligation de subir nous donne le droit de savoir.

Lorsqu'on vous dit que quelque-chose est gratuit, c'est que vous êtes le produit !

Le déploiement par Enedis1 du controversé "compteur communicant" répondant au doux nom de Linky (mais il n'est ni chien ni chat) est en cours à marche forcée sur notre commune, avec des comportements pour le moins peu courtois envers les ex-usagers du service public, désormais "clients" (sic) d'Enedis et de ses sous-traitants2. Ainsi ces entreprises privées, se targuant d'une mission de service public, entendent mettre le public à leur service. Mais il ne tient qu'à nous de les priver de public ! C'est pourquoi un certain nombre de Gabéricois se sont constitués en

Collectif Info Vérité Linky Ergué-Gabéric (CIVLEG)
sous la houlette de Logo Stop Linky Quimper.

principalement dans le but de :

  1. Informer le plus complètement possible la population sur les tenants et aboutissants de cette opération d'envergure mondiale, sur le projet de société dans lequel elle s'inscrit, afin que chacun puisse se déterminer en connaissance de cause, sachant que un homme averti en vaut deux.
  2. Se soutenir mutuellement dans la démarche de refus et ses suites, d'abord localement et concrètement puis en lien avec tous les autres collectifs Stop Linky en Bretagne, en France et dans le monde, en vue d'accélérer l'inéluctable retour collectif à la raison.

DERNIÈRES NOUVELLES Gabéricoises (ou d'ailleurs) C'est par ici

NON L'INSTALLATION DE LINKY N'EST PAS OBLIGATOIRE !

Les sirènes d'Endis, reprises en cœur par la mairie ici, nous chantent en boucle le même refrain :
sa pose dure environ 30 minutes, elle est gratuite et obligatoire 3, pour nous faire accepter ce qui s'avérera difficilement réversible lorsque les belles promesses auront été rattrapées par la dure réalité. Mais on omet de nous chanter les couplets qui contredisent ce refrain :

Le refus individuel du Linky est basé sur des arguments juridiquement irréfutables présentés dans le nouveau modèle de lettre à ENEDIS réalisé par la journaliste scientifique Annie Lobé 4. Nous proposons ce document pour l'argumentaire, mais en l'état actuel d'avancement du déploiement, il n'est plus d'actualité d'envoyer une lettre de 22 pages à Enedis.

Mais signifier son refus par une mise en demeure écrite par lettre recommandée avec AR au représentant légal d'Enedis reste toutefois nécessaire pour se couvrir juridiquement. Compléter ce modèle avec vos coordonnées, la référence PDL qui se trouve sur vos factures, le n° de l'avis de réception (en haut à droite du bordereau jaune de La Poste), dater et signer. Avant de fermer l'enveloppe, faire deux photocopies : une pour le maire et une pour votre dossier. Porter en mairie le double de la mise en demeure avec la lettre d'accompagnement pour le Maire dont vous aurez fait une copie pour vous et sur laquelle vous ferez apposer le cachet de la Mairie, la date et la signature de l'agent.

Cet envoi de lettres, nécessaire pour vous couvrir, n'est pas suffisant pour vous protéger d'un remplacement de votre compteur à l'insu de votre plein gré comme disait l'autre. Surtout s'il est accessible du dehors. Sa protection physique dans ce cas est indispensable. Encore doit-elle être correctement effectuée. À condition de la faire soi-même, cette démarche ne présente aucun risque juridique. C’est la seule vraie garantie qu’ENEDIS respectera le choix que l’abonné a exercé par l’envoi de sa lettre recommandée.

Il vous faut savoir que, s'il est vrai que le compteur ne vous appartient pas 5, le coffret dans lequel il est placé appartient quant à lui au propriétaire de la maison. Dans un immeuble, le placard qui abrite les compteurs appartient à ses copropriétaires. La protection physique du compteur est fondée sur le droit de propriété, inviolable et sacré, garanti par l’article 17 de la Constitution française :

Image article 17 de la constitution

Dès lors, il est tout-à-fait légal de protéger physiquement le compteur, puisque l'ordonnance du tribunal administratif de Toulouse du 10 septembre 2018 a reconnu que :
L’opérateur chargé de la pose des compteurs Linky doit garantir aux usagers la liberté d’exercer leur choix individuel et sans pression pour : — refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété ; — refuser ou accepter que les données collectées par le compteur soient transmises à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur.

Le déploiement du Linky dans le Finistère viole le cahier des charges de concession du RPD à Enedis

En effet, l'article 18 § A de ce cahier des charges stipule (surligné par nous) :

A. Les installations et appareillages des clients doivent fonctionner en sorte :<br />- d'éviter des troubles dans l'exploitation des installations des autres clients et des réseaux concédés [...] notamment la tension ou les taux de courants harmoniques,

Cela signifie que ces autres clients, qu'ils soient eux-mêmes équipés ou non du Linky, vont subir ces troubles par les CPL (bande de fréquences de 63 à 95 kHz) du réseau injectés dans leur installation. Ceux-ci constituent en effet pas moins de 640 harmoniques6 de l'onde électrique 50Hz contractuelle et qui explique les nombreux "grillages" d'appareils électroniques7 signalés après pose de Linky.

Avec Linky, vos consommations d'électricité vont s'envoler.

Si vous n'avez que des charges résistives (lampes halogènes, résistances de chauffage...) vous ne verrez sans doute pas grande différence sur vos consommations. Mais plus vous aurez de charges inductives (transfos, moteurs...) c'est à dire d'électroménager et de domotique, plus votre consommation va s'envoler.

En effet, les compteurs actuels totalisent l'énergie active (en kWh8) qui est l'énergie que vous consommez réellement. Le Linky, lui, comptera l'énergie apparente (en kVAh8) même si les factures continuent (pour l'instant si on laisse faire !) à indiquer les consommations en kWh alors qu'il s'agit en réalité de kVAh. Et c'est là que réside l'arnaque. Quelle est donc l'écart entre la puissance active P en kW (valeur efficace du courant) et la puissance apparente S en kVA ? Réponse : la puissance réactive Q. Alors S2 = P2 ×Q2.
Voir aussi l'article de Robin des Toits "LINKY : pourquoi la facturation de l'énergie réactive est abusive." (en corrigeant kW/h en kWh et KVA/h en KVAh).

Mais une entreprise chargée d'une mission de Service Public ne pourrait quand même pas nous mentir à ce point ?

C'est la première réaction des personnes que nous rencontrons et c'est bien compréhensible, tellement c'est gros. Mais ne dit-on pas que plus c'est gros plus ça passe ? Enfin, oui si nous restons passifs ! Si vous non plus n'êtes pas convaincus, regardez cette vidéo de 8 minutes montrant le responsable du projet Linky chez ErDF (renommé Enedis) pris en flagrant délit de mensonges :

Si vous voulez en savoir plus sur le projet global de smart grid, déjà bien avancé, dans lequel le déploiement du Linky n'est qu'une première étape, nous vous recommandons d'aller voir sur You[en]tube ces deux vidéos en anglais :
- Sur la 5G : La plupart des gens ne se rendent même pas compte de ce qui est en train d'arriver. Si comme moi vous n'entendez rien à l'américain, activez les sous-titres (en cliquant sur la petite roue en bas à droite de la vidéo) et mettez sur pose pour déchiffrer, car en plus de la bouillie le débit de certains locuteurs est rapide !
- Sur la puce connectée au cerveau : Il faut que tout le monde le sache !. Celle-ci par un locuteur anglais accadémique et au débit plus lent est beaucoup plus compréhensible (mais le projet nous semble bien moins avancé que la 5G, car nos connaissances en biologie sont bien moins avancées que ce que s'imaginent ces apprentis siorciers).

 

Modèles de documents à télécharger :

N'hésitez pas à contacter le collectif en remplissant ce formulaire. Nous vous contacterons au plus vite.

Les données que vous saisirez dans ce formulaire ne seront enregistrées sur aucun serveur, mais envoyées aux boîtes courriel personnelles des animateurs du collectif. Ce site, réalisé et propulsé sous logiciels 100% libres (GNU/Linux) est hébergé par l'association INternet FINIstère et respecte votre vie privée. Il n'envoie aucun cookie à votre navigateur.

Notes :

1 - Entreprise de droit privé ayant succédé à ErDF elle-même issue de la séparation des activités production et distribution d'électricité de l'ex établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) Électricité de France (EDF) dans le cadre de l'ouverture à la concurrence. EDF est devenue société anonyme le 9 août 2004 dont ErDF devenue Enédis est filiale à 100%. Cette dernière est gestionnaire du réseau public de distribution (GRD) d'électricité qui lui est concédé par son propriétaire, ici QBO (Quimper Bretagne Occidentale, ex Quimper Communauté)... Gloubi-boulga des privatisations successives !

2 - Mensonges sur le caractère prétendument obligatoire de ce changement majeur dans les conditions de fourniture d'électricité avant toute signature de nouveau contrat, allant jusqu'à la menace en cas de refus, voire même de simple hésitation.

3 - Sic dans le magazine de la ville d'Ergué-Gabéric Ergué com N°79 septembre-octobre 2019.

4 - Version du 8 juillet 2019. Nous avons envoyé par courriel à nos abonnés, courant novembre, un lien vers le site de cette journaliste qui est très fouillé et à notre connaissance le plus complet sur le sujet. Ce courriel nous a été retourné par les principaux opérateurs français (Orange dont wanadoo, free et laposte) qui ont refusé de le distribuer à leurs abonnés. Aucun problème pour distribuer n'importe quel message ne comportant pas cet url. Cela signifie que ce site dérange vraiement les opérateurs de big data français qu'Enédis a l'ambition de rejoindre, mais en inversant les rôles client/serveur. pour atteindre ce site, taper santepublique-editions dans votre moteur de recherche.

5 - il n'appartient pas plus à Enedis qui n'est que concessionnaire du concédant du réseau de distribution public (RDP dans les contrats) qui est le vrai propriétaire, ici QBO à travers le Syndicat Départemental d'Électrification du Finistère.

6 - 95 000 − 63 000 Hz = 32 000 Hz, 32 000 / 50 = 640 harmoniques du 50 Hz dans la bande de fréquences CPL du Linky.

7 - dont les installations sont de plus en plus bardées avec le développement de la domotique depuis la signature de ce contrat de concession en 1995 ! (automatismes, informatique etc. tous alimentés en courants faibles (découpage MLI) dans ces bandes de fréquences.

8 - L'énergie c'est de la puissance (comptée en watts, symbole W et ses multiples kW = 1000 W, MW = 1000 kW, GW etc.) développée pendant un certain temps (unité la seconde, symbole s et son multiple usuel l'heure, symbole h qui vaut 60 × 60 = 3600 s) qu'on compte donc en kWh, MWh etc. Ceci pour n'importe quelle forme d'énergie.
Pour l'électricité en particulier, les volts de symbole V ou plus rarement U, mesurent la tension ou différence de potentiel (d.d.p.) ou encore force électro-motrice (f.e.m.) sous laquelle l'électricité est mise à disposition. Si on branche un appareil entre les deux pôles présentant cette d.d.p., un courant électrique va circuler dans celui-ci dont l'intensité I se mesure en ampères de symbole A. Elle est proportionnelle à la puissance de l'appareil (qu'on appelle charge car c'en est une pour la source d'énergie) qui est elle-même le produit de la tension V par l'intensité I et se mesure donc en volt-ampères VA. Mais alors, W = VA, kW = kVA etc. ? En courant continu (p.ex. sur accumulateur électrique) oui ! Mais le réseau nous délivre du courant alternatif qui inverse sa polarité 50 fois par seconde, ce qui complique la vie des charges réactives et/ou capacitives qui vont provoquer un déphasage des alternances entre courant et tension générant des surintensités non productrices d'énergie. Mais la tension étant contractuellement maintenue constante (230 V±10%) le produit V×A qu'on appelle puissance apparente est supérieur à la puissance réellement développée comptée en W qui sont des joules par seconde (J/s). Contrairement aux W les kVA ne développent pas d'énergie ! Pour mieux comprendre, lisez cette fiche : Courant alternatif, puissances active et réactive, facteur de puissance, harmoniques....